De Tortue à Ourse : mon parcours

En pratiquant le Tai-Chi -Chuan vers l’âge de 20 ans, j’ai découvert l’action de la détente du corps et de l’esprit: les douleurs articulaires et fonctionnelles s’apaisaient, ainsi que les tensions mentales . La bonne humeur et la clarté d’esprit rendaient la vie plus agréable. En route vers l’harmonie, quoi !

 Il y eu la rencontre avec un maitre traditionnel asiatique, à Bordeaux, enseignant dans le silence. Il redonnait à ses élèves ce que les plus grands maitres en Chine lui transmettaient lors de ses voyages.

 Maitre Tran Thanh m’a appris la détente profonde par la méditation, la précision des gestes et postures. Les connaissances et le développement de la sensibilité ont été travaillé sans relâche durant une dizaine d’années. Son enseignement en constante évolution était aussi une formidable opportunité de recherche et de partage de ce qu’il y a de meilleur dans l’être humain, le coeur .

Et puis un jour, le maître suggère fortement: allez, va voir le monde maintenant!

La bienveillance, alliée aux connaissances techniques permettent au thérapeute de replacer le patient dans une circulation d’énergie positive. Le but est bien que ce dernier devienne acteur de sa santé et de son bien-être.

 Au fait pourquoi ce titre: tortue parce que j’ai pris vraiment mon temps pour apprendre mon métier.

Ourse, par ce que j’ai étudié dans ce silence et suis restée un peu…ourse !

Publicités
Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s